Blog

Nature Care

Déchets en montagne et freeride dans les zones de tranquillité ? No way ! GORILLA t’explique le lien entre les champignons, les cerfs et les loups.

Savais-tu qu’en Suisse, les forêts comptent environ 40’000 espèces de plantes, d’animaux et d’autres organismes ? En effet, il n’y a pas que des loups, des castors, des chevreuils et des sangliers, mais aussi beaucoup de différentes sortes de champignons, d’algues et de mousses. Et tous ont une fonction bien précise dans la nature. Lorsqu’une de ces espèces s’éteint, par exemple lorsque l’être humain la prive de son espace de vie, le cycle écologique est rompu et ceci compromet la vie d’autres animaux, plantes, mousses et champignons.

wildschutz_nahrungskette-480x228

Un exemple (voir image).: Si une espèce de champignon s’éteint et qu’elle est une source alimentaire pour le chevreuil ou le cerf, ceux-ci ne pourront pas non plus survivre longtemps. Par la suite, l’extinction du chevreuil pourrait mettre la survie du loup en danger, puisque le chevreuil fait partie de son régime alimentaire. A savoir qu’en Suisse, environ 2’300 espèces ont déjà disparues.

C’est pourquoi : il faut respecter les zones de tranquillité et protéger nos belles montagnes.

Les zones de tranquillité sont décrites dans le blog „Respect nature – Partie 1“.

 

Si tu souhaites en savoir plus sur la protection des espèces animales importantes dans le monde, nous te recommandons le film “Racing Extinctions”.

GORILLA est un programme de la

Schtifti

Partenaire

SV Stiftung